La MINUJUSTH et le GRADE s’unissent contre la violence communautaire dans la commune de Roseaux

La MINUJUSTH et le GRADE s’unissent contre la violence communautaire dans la commune de Roseaux

Radio Orbite

La ville des Roseaux, dans le département de la Grand’Anse, a accueilli, le vendredi 3 mai 2019, les autorités publiques, dont les élus locaux, des jeunes, des leaders communautaires et des organisations de la société civile pour une journée de réflexion en vue d’une compréhension partagée autour de la violence communautaire dans ladite commune. Cet échange, réalisé par le Groupe d’appui au développement et à la démocratie(GRADE), basé à Jérémie, de concert avec les autorités municipales des Roseaux, est supporté par la MINUJUSTH.

L’objectif final de l’atelier consistait à mettre en place une structure d’échange et de gestion de conflits dans la commune afin de réduire ou freiner les violences au sein de la communauté. Si l’on en croit Jean Wagner Guillaume, officier de la MINUJUSTH aux affaires politiques et État de droit, point focal pour la Grand’Anse, la commune des Roseaux n’a pas été choisie de concert avec GRADE au hasard lors de cette journée d’échange entre la population et les autorités locales. Selon le résultat d’une enquête menée par la MINUJUSTH, les violences communautaires sont très fréquentes à Roseaux, notamment dans les périodes électorales, tout de suite après Pestel et Abricots. Ces communes sont considérées comme les plus belliqueuses au moment des scrutins.

C’est le devoir de la MINUJUSTH, a indiqué M. Guillaume, en tant qu’une Mission des Nations unies travaillant pour l’implémentation  de la démocratie et de l’État de droit en Haïti de trouver une solution à cette recrudescence de la violence dans la communauté. Conscient que le travail ne peut se faire seul, il a fallu à la mission des Nations unies l’appui d’un acteur clé, capable de réunir la population locale pour un dialogue franc autour du problème de la violence communautaire et y proposer des solutions. Le GRADE devient alors l’organisation idéale, selon M. Guillaume, pour conduire l’activité conjointement avec la Mission et la municipalité des Roseaux.

Jacson Daniel, l’un des membres fondateurs de GRADE et responsable financier de l’organisation, croit qu’au nombre des stratégies susceptible de réduire ou freiner les violences communautaires, figure la proximité entre les communes et la création d’un cadre de dialogue en vue d’échanges réguliers entre les membres de la société civile et les responsables étatiques.

Les participants ont profité de l’opportunité des débats pour exprimer, en présence du maire de la commune, M. Olin Jean Richard, leurs mécontentements et leurs frustrations. L’édile des Roseaux a fait comprendre en guise de réaction que seul l’unité et le vivre-ensemble peuvent réduire les violences communautaires dans cette ville côtière, d’où l’on aperçoit la baie de Jérémie située à moins de 20 kilomètres.

Appolon Gérard, enseignant retraité, a fait savoir lors de son intervention à laquelle l’assistance a fait écho, que les principales causes de la violence dans la communauté c’est « la politique et les politiques ». D’autant qu’en matière de sécurité, a renchéri le greffier du tribunal de paix, Jean Pierre Wineter, « le commissariat dispose seulement de sept agents de police et d’une motocyclette » pour accomplir sa mission. Une préoccupation partagée par le juge Étienne Isaac qui, lui, a évoqué une « absence totale de forces publiques dans la commune », des forces selon lui pourtant essentielles pour « diminuer, voire même freiner les violences au sein de la communauté ».

Cet engagement, pour répondre à l’objectif de la journée, a donné naissance à un comité de facilitation et de suivi qui a été mis en place dans la perspective de prévenir les violences communautaires à Roseaux. Il faut noter qu’une activité similaire, toujours supportée par la MINUJUSTH, avait été réalisée quelques jours plus tôt à Pestel.

Flavien Janvier

[email protected]

 

Source : Le Nouvelliste | Publié le 2019-05-07

Leave a comment

Search

Back to Top