Le sénateur Jean Rigaud Bélizaire Sifflé à Marfranc

Radio Orbite

Le samedi 11 août 2018 le président Jovenel Moïse a inauguré le troisième centre Germoplasme du pays situé à Marfranc dans le département de la Grand’Anse. Lors de cette inauguration le sénateur Jean Rigaud Bélizaire a été sifflé par la population de Marfranc.
En effet, au moment où le sénateur allait prendre la parole il n’en pouvait pas en tout sérénite. Car la population a lancé des huées contre lui. Elle ne lui laissait aucune chance. Mais dans la foulée, après plusieurs temps de pose, il a pu commencer par présenter ses propos en commençant par prêcher l’unité entre les fils du département afin d’arriver à une reconstruction de la Grand’anse. Il a affirmé que la population n’avait pas fait un mauvais choix en le choisissant comme sénateur de la république. Il avance pour dire que les grognes, les mécontentements des gens de la population contre lui, ce qu’il appelle une exercice de manipulation, sont dirigés par un secteur pour des raisons politiques.
Dans son allocution, le président de la commission de finance du sénat a renouvelé au Président Jovenel Moïse sa collaboration et son support afin de rendre son pouvoir “effectivement effectif” pour le citer. Ensuite il a présenté ses compliments au Président pour la construction de ce centre Germoplasme.
Il importe de rappeler que le sénateur a confirmé au Président de la République qu’il est le sénateur le plus populaire du département tout en affirmant s’il participerait encore aux élections il serait réélu sénateur de la Grand’Anse.
Cependant, tout au long de son allocution la population ne s’arrêtait pas, elle continuait à lui proférer des propos désobligeants. Présentant ainsi ses dégoûts ou ses déceptions au senateur. La manifestation du mécontentement de la population de Marfran contre le sénateur Jean Rigaud Bélizaire est-ce que c’est le début du déclin de la popularité de ce sénateur? Comment peut-on se targuer être populaire pendant que la population vous lance des huées avec dédain, vous critique de ne rien faire pour l’avancement du département, vous traîte d’inutile et que vous travaillez uniquement pour le bien-être de votre clan et non pour celui de la communauté? Peut-on encore parler de la popularité?
Rappellons que le sénateur n’a pas encore deux ans au sénat de la république et déjà il est décrié par ses mandants.
Mackenzy Pierre/e-mail: [email protected]

Leave a comment

Search

Back to Top