Oseriez-vous dire après avoir contemplé ce tableau que je n’ai pas un beau pays, une ville magnifique, Jérémie, dont les richesses demeurent encore inexploitées?

Oseriez-vous dire après avoir contemplé ce tableau que je n’ai pas un beau pays, une ville magnifique, Jérémie, dont les richesses demeurent encore inexploitées?

Radio Orbite

Vous me direz que des victimes du cyclone Matthew, faute d’une prise en charge coordonnée, peinent encore à récupérer. Je vous dirai oui.

Vous me direz que votre cœur saigne à l’idée de ne pouvoir y trouver un véritable centre d’attraction. Je vous dirai toujours oui, c’est vrai.

Vous me direz encore que nos jeunes s’effritent faute d’opportunités et d’espace d’intégration. Je vous dirai que vous avez absolument raison.

Cependant, j’ajouterai pour parodier St Exupéry : Être citoyen, c’est être responsable. Nous avons le devoir et la responsabilité, quand l’Etat a failli, de prendre le relais pour supporter des compatriotes qui gémissent.
Je vous dirai qu’à défaut d’ériger des espaces d’attraction suivant les modèles des grandes métropoles, nous pouvons faire usage de notre ingéniosité pour révéler la splendeur d’un pays qui attend encore d’être exploré.

Je vois dirai aussi que la lassitude de nos jeunes n’est qu’apparente. Il suffit d’allumer l’étincelle pour réveiller leur conscience citoyenne et les voir forger eux-mêmes les armes pour la préparation ou la création de leur futur.

Vous êtes un pessimiste positif et je suis un optimiste réaliste. Donc nous avons des divergences qui nous unissent, c’est si vrai que vous et moi nous partageons cette réflexion : « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer ».

Alors agissons!
*Yvon Janvier / Coordonnateur de GRADE*

Leave a comment

Search

Back to Top